Quantification spectrale X

Chercheuse et chercheurs UNIL impliqués

  • Dr David Rotzinger, Faculté de biologie et médecine
  • Prof. Francis R. Verdun, Institut de radiophysique (CHUV), Faculté de Biologie et Médecine
  • Dr Fabio Becce, Faculté de Biologie et Médecine
  • Prof. Reto Meuli, Faculté de Biologie et Médecine
  • Mme Anais Viry, Institut de radiophysique (CHUV), Faculté de Biologie et Médecine

Partenaires

  • Prof. Philippe Douek, Université de Lyon
  • Prof. Loïc Boussel, Université de Lyon
  • Dr Salim Si-Mohamed, Université de Lyon

Discipline

  • Médecine

Descriptif

La goutte est l’arthropathie inflammatoire la plus répandue dans les pays développés, elle se caractérise par la précipitation et le dépôt de cristaux de monosodium d’urate (MSU) dans les tissus. Plusieurs études ont montré que l’hyperuricémie est un facteur de risque de développement de coronaropathie athéromateuse et d’événement cardiovasculaire majeur. De plus, il a été démontré que des cristaux de MSU peuvent être mis en évidence ex vivo dans les plaques athéromateuses coronariennes chez les patients hyperuricémiques. A ce jour, aucune étude n’a pu détecter des dépôts coronariens de MSU in vivo. Le scanner spectral, une nouvelle technique d’imagerie médicale, permet de distinguer et quantifier les matériaux. L’objectif primaire du projet est donc d’identifier et de quantifier des dépôts de MSU dans les coronaires simulées in vitro par scanner spectral. La précision de mesure et la distinction entre dépôts de MSU ou d’hydroxyapatite de calcium (HAP) sont des objectifs secondaires.

Activités

  • Préparation de suspensions contenant des cristaux de MSU et HAP à différentes concentrations contrôlées
  • Création d’un fantôme anthropomorphique cardio-thoracique. Au sein de ce fantôme est inséré un module contenant des tubes simulant les artères coronaires. Ces tubes contiennent des suspensions de cristaux de MSU et HAP.
  • Imagerie par spectral photon-counting CT [SPCCT] (Lyon), dual-layer detector CT [DLCT] (Lyon), fast kVp-switching CT [FSCT] (Lausanne) et dual-source CT [DSCT] (Lausanne).
  • Post- traitement et analyse des données selon la méthode de décomposition de matériaux afin d’obtenir des images spécifiques et quantitatives (volumes, numéro atomique effectif) de MSU et HAP pour les échantillons testés.

Calendrier

  • Avril 2018: Préparation des suspensions contenant des cristaux de synthèse de MSU et HAP en milieu gélifié, et construction du module cardiaque/coronaire sur mesure à utiliser avec le fantôme anthropomorphique thoracique
  • Mai-août 2018: Développement de protocoles et acquisition d’images sur deux scanners à Lyon (SPCCT et DLCT) et deux scanners à Lausanne (FSCT et DSCT)
  • Septembre-décembre 2019: Traitement des données spectrales (décomposition en matériaux spécifiques) et analyse des résultats
  • Janvier-avril 2019: Rédaction et soumission du manuscrit dans une revue scientifique à politique éditoriale
  • Mai-juin 2019: Fin du projet après publication du manuscrit : juillet 2019
Follow us:            
Château de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne
Tel. +41 21 692 20 20