Rhétorique, argumentation, communication : les progymnasmata entre hier et aujourd’hui

Requérante principale UNIL

Prof. Danielle van Mal Maeder, Faculté des lettres

Requérante principale ULB

Prof. Emmanuelle Danblon, Faculté de Lettres, Traduction et Communication

Thématique

Rhétorique

Activité

Élaboration d’un projet de collaboration institutionnalisée autour de l’enseignement de la rhétorique

Descriptif

En Grèce et à Rome, les exercices préliminaires – appelés progymnasmata – entraînaient les élèves à l’éloquence délibérative, judiciaire et épidictique. Ils les formaient à développer un discours cohérent, à le structurer, à ordonner leurs arguments, à anticiper les objections, à s’exprimer avec clarté, à développer leur sens critique.

Plus précisément, les progymnasmata suivaient un ordre de difficulté progressive pour mener à la déclamation, qui en constituait le couronnement. Conçus pour former des citoyens susceptibles d’asseoir leur position dans la société grâce à leur éducation, ils présentaient une dimension morale importante. La chrie, par exemple, entraînait l’élève à commenter un fait ou une parole mémorable. D’autres exercices abordaient des questions plus générales, qui sont toujours d’actualité.

Cependant, l’efficacité de cet apprentissage reposait en grande partie sur sa composante ludique. Les thèmes des exercices étaient généralement tirés du mythe et de l’histoire, ou reposaient sur des situations fictionnelles sensationnelles : c’est que l’extra-ordinaire offrait davantage de liberté pour discuter des normes et des valeurs de la société, tout en permettant aux élèves d’explorer les limites de l’exagération. Ce mélange de sérieux et de ludique dans l’apprentissage de l’éloquence est en grande partie ce qui constitue le succès des expériences menées aujourd’hui. Ainsi, l’un des exercices est l’éloge paradoxal, qui consiste à louer ce qui ne me mérite pas (éloge de Thersite, éloge de la calvitie, éloge de la paresse). Ce constat invite à s’interroger sur la place du rire dans l’apprentissage rhétorique et sur les rapports entre divertissement et éthique.

Les deux requérantes, spécialistes de rhétorique, ont développé depuis plusieurs années un projet de mise en application au niveau scolaire, universitaire et extra-universitaire, des exercices de rhétorique développés par les Grecs et les Romains. L’objectif de ces expériences est de vérifier la pertinence de ce système éducatif pour développer les compétences argumentatives, communicatives, cognitives et sociales. Le projet ici soumis consiste donc à croiser ces expériences et à réfléchir ensemble aux problématiques rencontrées, aux interrogations soulevées et aux développements ultérieurs, tant scientifiques que pédagogiques.

Calendrier

  • Automne 2018 : une première rencontre pour croiser les expériences respectives
  • Hiver 2019 : colloque/atelier de 2-3 jours pour aborder la question de l’opposition entre rhétorique et éthique
  • Courant 2019-2020 : colloque de 2-3 jours sur les progymnasmata et leur réception à l’époque contemporaine
Suivez nous:            
Partagez:
Château de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 20 20