Géophysique appliquée et environnementale

La géophysique permet d'étudier de manière non invasive les propriétés physiques à des échelles allant de la Terre entière à celles des couches de sol les moins profondes. Les techniques géophysiques sont largement utilisées dans le monde entier pour, entre autres, mieux comprendre la structure et la composition de la Terre, pour localiser et caractériser les réservoirs d'hydrocarbures et les gisements de minéraux, et pour évaluer les ressources en eaux souterraines et les sites pollués.

Notre travail est axé sur la façon d'améliorer la modélisation des champs physiques issus d'expériences géophysiques, sur la façon dont les données sont utilisées pour tirer des conclusions sur les variations tridimensionnelles et temporelles des propriétés physiques, et sur la façon de relier les paramètres des modèles géophysiques aux propriétés de première importance pour une série d'applications pertinentes. Des instruments de mesure de pointe, des laboratoires ainsi que des ressources de calcul informatique rendent possible la recherche dans un large spectre de problèmes en Géologie, en Environnement ainsi qu’en Hydrologie grâce à ce couplage de plusieurs méthodes d’investigation.

La thématique de notre recherche se concentre sur l’exploration de la structure de la Terre ainsi qu’à ses propriétés physiques de l’échelle micrométrique à kilométrique. Les axes majeurs de recherches sont (i) les modélisations robustes ainsi que les techniques d’inversion de mesures géophysiques, (ii) l’utilisation de ces techniques pour en déduire des variations spatio-temporelles des propriétés physiques, et (iii) les liens entre ces propriétés et des variables d’intérêt.

Équipe de recherche permanent

Géophysique apliquée et hydrogéophysique

Prof. Niklas Linde

Niklas-Linde-ISTE-geophysics-01-resize150x164.jpg

Ses recherches se focalisent sur comment on peut transformer les signaux géophysiques en images réalistes de propriétés (hydro)géologiques ou des représentations des processus avec une quantification appropriée de l’incertitude. Les nouvelles approches développées dans son équipe sont démontrées avec des études de cas réels pour les problématiques et systèmes divers (milieux saturés où non-saturés, poreux ou fracturés).

Axes de recherche:

  • Hydrogélogie et Hydrogéophysique
  • Méthodes électriques et électromagnétiques
  • Théorie de l'inversion géophysique et hydrogéophysique 

Contact

Research group: Linde research team

Prof. Klaus Holliger

Klaus Holliger-resize150x189.jpg

Mon domaine de recherche actuel est l'hydrogéophysique sensu lato. À ce titre, je m'intéresse à la mise en relation de données géophysiques relativement faciles à mesurer avec des propriétés hydrauliques élusives, notamment la perméabilité. À cette fin, mon groupe et moi-même poursuivons deux approches. Notre approche originale est basée sur l'idée d'utiliser des techniques géostatistiques pour intégrer des mesures éparses des paramètres hydrauliques de la cible avec les mesures géophysiques plus étendues.Notre seconde approche est plus directe et cherche à interpréter certains attributs des données sismiques en termes des propriétés des roches.

Axes de recherche:

  • Géophysique appliquée et environnementale
  • Assimilation de données géostatistiques
  • Hydrogéophysique
  • Physique des roches

Contact

Prof. James Irving

James-Irving-ISTE-resize150x150.jpg

Le radar à pénétration de sol (GPR) est une technique populaire pour caractériser la distribution de la teneur en eau dans le sous-sol. La raison en est le fort contraste de vitesse des ondes électromagnétiques (EM) qui existe entre l'eau et les matériaux terrestres. Cependant, avec les méthodes GPR de surface et de forage, il existe un certain nombre de facteurs qui limitent la résolution des estimations de la vitesse du sous-sol (et donc de la teneur en eau) que nous pouvons obtenir en utilisant les méthodes actuelles de collecte et de traitement des données.

Axes de recherche:

  • Hydrogéologie
  • Géophysique
  • Ground-penetrating radar (GPR) tomography

Contact

Formation des chaînes de montagnes et sismique

Prof. György Hetényi

György-Hetényi-ISTE-resize150x187.jpg

Je m'intéresse à la géodynamique de la lithosphère continentale: structure, déformation et processus physiques associés. Mes principaux outils d'investigation sont l'imagerie géophysique (sismologie, gravimétrie) et la modélisation numérique (thémomécanique, pétrologique).

Axes de recherche:

  •  Géodynamique
  •  Orogenèse
  •  Sismologie
  •  Tectonique

Contact

Groupe de recherche: OROG3NY

Mécanique des fluides et physique des roches

Prof. Pietro de Anna

Pietro de Anna-ISTE-UNIL-resize150x186.jpg

Je m'intéresse à la physique des processus de flux et de mélange dans des micro-structures confinées, comme les filtres ou le sol, avec une attention particulière à leur couplage avec les activités biologiques. Dans mon groupe, nous combinons les approches théoriques/numériques des expériences de microfluidique pour visualiser et quantifier les processus à petite échelle dans des écoulements confinés, dans l'esprit de modéliser leurs conséquences à plus grande échelle (upscaling) sur les phénomènes de transport réactif et de filtration.

Axes de recherche:

  • Transport microbienne et chimiotaxie
  • Microfluidics
  • Transfert horizontal des genes en milieux confinés
  • Transport réactif
  • Melange par écoulements confinés

Contact

Groupe de recherche: Environmental Fluid Mechanics

Prof. Beatriz Quintal

Beatriz Quintal-resize150x221.jpg

Les intérêts de recherche de Beatriz portent sur les propriétés hydro-mécaniques des roches, qu'elle étudie par le biais de simulations numériques et d'expériences en laboratoire. Elle s'intéresse en particulier à l'atténuation des ondes sismiques dépendantes de la fréquence, associée aux phénomènes physiques qui se produisent dans le fluide interstitiel. Ces phénomènes peuvent se produire à l'échelle des pores ou à des échelles plus grandes et peuvent être particulièrement intéressants dans le cas de roches fracturées ou de saturation partielle.

Axes de recherche:

  • Physique des roches
  • Poroélasticité
  • Mécanique des roches

Contact

Research group: The Rock Physics Network (ROCKETH)

Groupes de recherche associés

Personnes

Equipe permanente

Equipe de recherche

  • Dr. Andrew Greenwood
  • Dr. Ankur D. Bordoloi
  • Dr. David Scheidweiler
  • Dr. Guillaume Pirot
  • Dr. Jürg Hunziker
  • Dr. Konstantinos Michailos
  • Dr. Marco Favino
  • Dr. Santiago Solazzi
  • Dr. Stéphane Mahé
  • Dr. Shiba Subedi
  • Dr. Takuya Sugimoto

PhD students

  • Alejandro Fernandez Visentini
  • Alejandro Romero Ruiz
  • Bastien Ruols
  • Chongmin Zhang
  • Esith Sotelo
  • Gabriel Quiroga
  • Matteo Scarponi
  • Lea Friedli
  • Macarena Amaya
  • Mayumi Hamada
  • Shiran Levy
  • Tobias Zahner
  • Yu Liu
  • Yury Alkhimenkov
  • Zhenya Xhou

Ancien membres

  • Dr. Alexis Shakas
  • Dr. Carlotta Brunetti
  • Dr. Corinna Koepke
  • Dr. Emily Voytek
  • Dr. Eva Caspari
  • Dr. Filippo Miele
  • Dr. Giulia Ceriotti
  • Dr. Giulia De Pasquale
  • Dr. Maria Klepikova
  • Dr. Nicolas Barbosa
  • Dr. Raphaël Nussbaumer
  • Dr. Samuel Chapman
  • Dr. Serdar Demirel

Contact

Partagez: