ALUMNI

Gaëlle Magliocco - Doctorat/PhD, Unige, 2022

Photo Gaëlle Magliocco copy.jpg

Gaëlle Magliocco a effectué son Master en Sciences Pharmaceutiques à l’Université de Genève. Elle a obtenu son diplôme fédéral de pharmacienne en 2016. Elle s’est ensuite tournée vers le Service de Pharmacologie et Toxicologie Cliniques des Hôpitaux Universitaires de Genève pour une thèse, en collaboration avec le CURML, qui a porté sur la recherche de biomarqueurs endogènes pour le phénotypage des cytochromes P450, enzymes impliquées dans le métabolisme des médicaments. A ce titre, elle s’est intéressée notamment à l'analyse métabolomique non ciblée par spectrométrie de masse à haute-résolution. Elle est actuellement toxicologue au CURML au sein de l'UTCF. 

Thèse: Cytochrome P450 Activity Assessment: Toward Validation of Endogenous Metrics and Discovery of New Biomarkers Using Untargeted Metabolomics

Kenza Boudal - Travail de Master en Biologie, Unil, 2021

KB.jpg

Après l’obtention de son Bachelor en Biologie à Genève, Kenza Boudal poursuit ses études à l’Université de Lausanne en master biomédical, avec une spécialisation en Immunologie et Cancer. Elle a effectué un premier stage dans les laboratoires du CURML à Lausanne, dans le cadre de la validation d’une méthode de détection de nouvelles substances psychotropes. Elle a successivement rejoint un projet de recherche en toxicologie au CURML à Genève, portant sur le rôle des métallothionéines dans l’effet toxique des éléments traces sur le tissu adipeux, dans le cadre de sa thèse de Master.

Emilie Catherine Hausmann - Travail de Master en Sciences Pharmaceutiques, Unige, 2021

EH.jpeg

Emilie Hausmann a obtenu son Bachelor en Sciences Pharmaceutiques à l’université de Genève. Après quoi, elle a entrepris un Master en Pharmacie dans cette même université. Dans le cadre de son travail de Master, elle a rejoint l’unité de Toxicologie et Chimie Forensique au sein du Centre Universitaire Romand de Médecine Légale pour un travail de toxicologie analytique, spectrométrie de masse et biologie moléculaire. Son étude portait sur l’association entre l’exposition aux éléments traces et les traits phénotypiques liés au syndrome métabolique. 

Carolina Martins Resende Alves Nunes - Doctorat/PhD Unil, 2021

CN.jpg

Carolina a obtenu son Bachelor en Biologie (2012) et son Master en Biologie du développement et de l'évolution (2014) à la Faculté des Sciences de l’Université de Lisbonne, où elle a étudié le rôle du facteur de croissance endothéliale vasculaire (VEGF) dans la modulation de la leucémie myéloïde aiguë (LMA). Elle est restée au laboratoire de Jacinta Serpa grâce à une bourse où elle a étudié l’effet de la modification covalente des histones par des carcinogènes (glycidamide et BDA). En 2016, elle a été stagiaire dans la start-up Allinky Biopharma (Madrid, Espagne) à travers le programme INOV Contacto, où elle a participé aux tests cellulaires de nouvelles petites molécules actives dans le cancer et l'inflammation. Elle a commencé à s'intéresser aux cellules souches pluripotentes lors de son stage au Centre Commun de Recherche d'Ispra - Commission Européenne (Italie) où elle a travaillé sur la neurotoxicité développementale. Son objectif principal était d'établir un protocole de quantification de la synaptogenèse au moyen de l'immunocytochimie et de l'imagerie à haut contenu (HCI) dans les cellules neuronales dérivées des cellules souches pluripotentes humaines (hiPSC). Carolina a rejoint le groupe de Marie-Gabrielle Zurich (Unil) en 2017, et elle a effectué sa thèse sur la différentiation des hiPSC en cellules cérébrales et leurs applications aux tests de neurotoxicité.

Thèse: iPSC- derived human 3D brain model for neurotoxicity testing.

Nasim Bararpour - Master of Advanced Studies in Toxicology, Unige 2014 et Doctorat/PhD, CURML, Unil, 2020

NB3.jpg

Nasim Bararpour a effectué un Master en Chimie Analytique à l’Université Tarbiat Moallem de Tabriz (Iran). Elle s'est ensuite tournée vers la toxicologie en participant au programme "Master of Advanced Studies in Toxicology" de l'Université de Genève. Elle a effectué sa thèse au CURML entre 2015 et 2020 en s'intéressant surtout au développement des approches de métabolomique ciblée et non-ciblée. En particulier, Nasim s'est occupée non seulement des aspects analytiques, mais aussi des enjeux liés à l'acquisition et l'analyse des données en développant des outils pour simplifier et améliorer l'interprétation des données "omiques". Elle est actuellement post-doc dans le laboratoire de Michael Snyder à Stanford (USA).

Thèse: Metabolomics reveals the role of endocannabinoid system in modulating obesity-associated inflammation in adipose tissue

Carel Ello - Travail de Master en Sciences Pharmaceutiques, Unige, 2020

CE.jpg

Carel Ello a obtenu son Bachelor en Sciences Pharmaceutiques en 2019 et son Master en Sciences Pharmaceutiques en 2021 à l'Université de Genève. Elle a effectué son travail de Master au sein du CURML en 2020. Son projet portait sur l'évaluation de l'activité biologique de nouveaux ligands pour les recepteurs PPARs ayant une activité thérapeutique potentiellement améliorée. 

Valérie Meylan - Travail de Master en Biologie, Unil, 2021

photo Valérie Meylan.jpg

Valérie Meylan a effectué son Master en Biologie à l'Unil. Elle a rejoint l'équipe de l'UFT en 2021 pour son travail de Master qui portait sur l'évaluation des effets toxiques de l'exposition à l'arsenic sur les adipocytes.

Partagez: