Collaboratrices et collaborateurs

IGD

Institut de géographie et durabilité

Cracco Marina

Coordonnées Recherches Publications

 

Projets

Autres projets

Covid-19, peuples autochtones, communautés locales et gouvernance des ressources naturelles
2020 - 2022  (24  mois)
Organisme subventionnaire: UNIL
Requérant·e: Walters Gretchen
Autres collaborateurs-trices: Laouadi Samir, Hymas Olivier, Cracco Marina, Nkollo Kema-Kema Christy, Pathak Broome Neema, Dash Tushar, Dudley Nigel, Elías Silvel, Mangubhai Sangeeta, Mohan Vik, Niederberger Thomas, Van Vliet Nathalie, Oussou Lio Appolinaire, et al.(external partners)
Cette recherche examine comment la pandémie de Covid-19 a affecté les peuples autochtones et les communautés locales (PACL) en 2020-1, en particulier ceux qui gouvernent, gèrent et conservent leurs terres et leurs eaux. L'étude, menée par un groupe de chercheurs issus de divers instituts de recherche et d'organisations de la société civile, dont l'Université de Lausanne et le Consortium APAC, utilise des méthodes mixtes. En particulier, l'étude comprend l'analyse de récits et de questionnaires en ligne à l'aide du logiciel SenseMaker®. Cet outil permet l'analyse de multiples perspectives de situations complexes et permet une méta-analyse des données qualitatives. L'objectif de cette étude est d'identifier l'impact de la pandémie de Covid-19 sur les populations autochtones et les communautés locales et la manière dont elle a été gérée à ce moment-là, ainsi que de fournir des informations et des recommandations pour les pandémies à venir.

Thèse Les parcs naturels régionaux suisses en tant qu'infrastructure écologique pour le maintien de la biodiversité et des apports de la nature à l'homme
2020 - 2024
Organisme subventionnaire: OFEV, UNIL  (Suisse)
Requérant·e: Walters Gretchen (Supervisor); Cracco Marina (PhD Student)
Les pressions exercées par le développement non durable qui transforment le paysage et réduisent la biodiversité, notamment l'abandon des zones agricoles - moyens de subsistance traditionnels/culturels - au profit des zones urbaines, la perte des zones de transition entre les prairies et les forêts, la perte de biodiversité, la diminution de la connectivité et donc de la fonctionnalité, sont présentes dans le paysage de la Suisse. La perte de biodiversité et d'espaces naturels affaiblit les contributions de la nature. Les humains dépendent des systèmes naturels et des contributions de la nature pour leur bien-être. La conservation de ces zones devient un objectif sociétal.

Comprendre l'impact des parcs naturels suisses sur l'infrastructure écologique (IE) et la manière dont les différentes personnes perçoivent et apprécient la nature est essentiel pour la conservation de la biodiversité, l'amélioration de la qualité de vie de l'homme et le maintien d'une IE efficace. Si ces parcs doivent être reproduits et maintenus, comme c'est le cas pour atteindre leurs objectifs en matière de biodiversité et de développement socio-économique, leur impact et leurs effets positifs (ou négatifs) doivent être étudiés afin d'éclairer la gestion. De même, l'analyse des perceptions peut éclairer les éléments qui guident l'action et la décision en matière de conservation. Tels sont les objectifs généraux de recherche fixés dans cette étude.

Pour répondre à ces questions et à ces objectifs, j'utiliserai des méthodes mixtes. Je prévois d'évaluer le rôle des parcs naturels suisses d'importance nationale dans le maintien de l'infrastructure écologique par le biais d'une évaluation d'impact, et j'examinerai les perceptions de la population suisse vivant à l'intérieur et à l'extérieur des parcs naturels suisses sélectionnés sur la valeur de la nature et les contributions de la nature à l'aide des micro-récits pour comprendre comment les contributions de la nature aux personnes peuvent aider à concevoir et à évaluer l'IE.


Retour

Suivez nous:        
Partagez: