Concours pour l'accès en BMed2

Conformément à la décision du Conseil d’État du 20 janvier 2021, un nouveau règlement de Bachelor en médecine entre en vigueur à la rentrée académique 2022-2023 prévoyant de nouvelles modalités de passage en 2e année de Bachelor (BMed2) sous la forme d’un concours.  L’Université de Lausanne s’aligne ainsi sur les pratiques déjà en place dans les universités de Genève et Neuchâtel dans lesquelles le passage en 2e année de Bachelor en médecine est régi par un concours.

Ce nouveau règlement s’applique uniquement aux étudiant·e·s de BMed1 nouvellement inscrit·e·s en 1re année de Bachelor en médecine à la rentrée académique 2022-2023 (étudiant·e·s dits « primant·e·s ») et ne s’applique pas aux étudiant·e·s BMed1 immatriculé·e·s avant l’entrée en vigueur du nouveau règlement (étudiant·e·s dits « redoublant·e·s »).

 

Pour cette rentrée académique 2022-2023, ces étudiant·e·s primant·e·s de BMed1 se soumettront ainsi à l’intégralité des évaluations au sein d’une même année académique, avant d’être classés selon leurs résultats. Les étudiant·e·s qui ne sont pas sélectionné·e·s dans le cadre du concours peuvent redoubler l’année. Ils ont la possibilité de faire valoir, le cas échéant, les crédits qu’ils ont obtenus dans une autre filière en Suisse ou éventuellement dans une filière de médecine d’un autre pays.

 

La capacité d’accueil en BMed2 est définie par la Direction de l’UNIL qui s’est engagée, dans le cadre du Programme spécial 2017-2020 de la Confédération, à former 245 médecins par an. L’objectif sera atteint dès 2025, avec la volée qui a commencé ses études en 2019. Le concours ne change ainsi pas le nombre de personnes qui sont promues en 2e année, mais amène de la clarté et permet de réguler très finement les effectifs, sans craindre de surcharge ou, à l’inverse, des places non exploitées. >> En savoir plus.

Principes généraux 

Les éléments principaux du concours tels qu’ils sont spécifiés dans le nouveau règlement de Bachelor en médecine sont les suivants :

  • La première année de Bachelor (BMed1) se déroule sur deux semestres d’une seule et même année académique. Elle doit être validée au plus tard dans les quatre semestres à partir de la première inscription dans le cursus.
  • L’admission en BMed2 a lieu sur la base d’un concours (classement sur la base des points obtenus aux 5 examens) en fonction du nombre de places préalablement fixées.
  • Pour être classé·e·s, les étudiant·e·s doivent avoir réussi les 5 examens au cours de la même année académique (note de 4 au minimum à chaque examen).
  • Sont promu·e·s en BMed2 « les X premier·e·s étudiant·e·s » du classement, selon la capacité définie préalablement par la Direction de l’UNIL.
  • Les étudiant·e·s qui ne figurent pas dans les « X premier·e·s » — même s’ils/elles ont validé leurs 60 crédits ECTS — peuvent redoubler une fois.
  • Les redoublant·e·s ont l’obligation de se soumettre à nouveau aux 5 examens, aucune note de l’année antérieure n’étant maintenue.
Ce qui ne change pas avec l'introduction du concours
  • La structure des études demeure la même.
  • Le plan d’études, les semestres, la répartition des enseignements en modules sont conservés.
  • Les examens des modules B1.1 et B1.2 ont toujours lieu à la session d’examens de janvier-février et les examens des modules B1.3, B1.4 et B1.5 à la session d’examens de juin-juillet.
  • Les étudiant·e·s gardent deux tentatives.
Ce qui change avec l'introduction du concours
  • Il n’y a plus de session de rattrapage : le classement par concours ne peut se faire que sur une cohorte d’étudiant·e·s qui subissent les mêmes conditions d’examens dans une même année académique.
  • Les étudiant·e·s sont obligés de réussir tous les examens sans possibilité de les différer ni de se retirer.
  • Le seuil de réussite est adapté (barèmes assouplis) pour compenser la disparition de la session de rattrapage et assurer le passage direct d’un nombre suffisant d’étudiant·e·s.
  • Toute absence à un examen (qu’elle soit justifiée ou non) équivaut à un échec. L’étudiant·e garde une unique possibilité de se représenter à l’ensemble des 5 examens l’année suivante.
  • L’admission en deuxième année du Bachelor (BMed2) ayant lieu sur concours, aucune équivalence pour des prestations d’études antérieures ne peut être accordée pour la première année du Bachelor (BMed1).
  • Les études à temps partiel ne sont autorisées qu’à partir de la BMed2.

Téléchargez le règlement du Baccalauréat en médecine en vigueur dès la rentrée académique 2022-2023.

À LIRE : LA NEWSLETTER

800x600.jpg (actu800x600)

 

Partagez:
Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) Unisanté