Séminaire interfacultaire en environnement 2023

| Thématique | Programme des conférences | Infos pratiques
 

Thématique

Sports et environnements, quels avenirs ?

Le sport bien-être, cela fait désormais plus de 20 ans que les politiques ont décidé de mettre en avant les bienfaits du sport pour la santé de la population.

Bien qu’à échelle individuelle les aspects positifs soient nombreux et concrets, le sport peut aussi avoir un impact négatif sur la nature, en particulier les évènements de masse.

Confronté de manière croissante à une industrie du sport où le profit s’impose face à la protection de l’environnement, il est désormais temps de dresser un contour aux angles multiples de ce déséquilibre sport-environnement afin de comprendre la nécessité de rétablir un lien durable entre ces deux parties.

Face aux changements globaux et la forte dégradation de l’environnement associée, ce nouveau cycle de conférences propose de mieux cerner les enjeux à travers une vision transdisciplinaire et multi-échelles grâce à un éventail allant des des méga-évènements sportifs jusqu’aux réflexions locales afin de repenser au mieux le sport et ses composantes dans un cadre de durabilité.

TOP ^

Programme des conférences

22 février - Les Jeux olympiques sont-ils durables ?

22 février 2023

Dr Martin Müller
Professeur associé à l’Institut de géographie et durabilité, UNIL (Suisse)

Avec leur grande visibilité mondiale et leur influence politique, les Jeux olympiques pourraient constituer un exemple de pratiques durables à imiter. Pourtant, nous manquons d'une évaluation systématique de leur durabilité. Cette conférence comparera la durabilité des Jeux olympiques de 1992 à 2020. Il présente un modèle d'évaluation de leur durabilité et explique pourquoi la durabilité globale des Jeux olympiques est faible et a diminué au lieu d'augmenter. Elle se concentre ensuite sur deux Jeux olympiques qui se situent à des extrémités opposées du spectre de la durabilité : Salt Lake City 2002 comme exemple encourageant et Sotchi 2014 comme exemple problématique. Enfin, la conférence présentera les implications pour la gouvernance des futurs Jeux olympiques et pour les candidatures potentielles de la Suisse aux Jeux olympiques.

8 mars - L’alpinisme à l’épreuve du changement climatique. Évolution géomorphologique des itinéraires et impacts sur la pratique estivale

8 mars 2023

Dr Jacques Mourey
Chercheur associé à l’EDYTEM, USMB (France)

Le changement climatique entraine une forte évolution des milieux de haute montagne notamment à travers la fonte des glaciers, des couvertures glacio-nivales et la dégradation du permafrost. Dans cette présentation, nous verrons que face à de tels changements environnementaux, les itinéraires d’alpinisme et leurs conditions de fréquentation (technicité, dangerosité, saisonnalité) sont l’objets de fortes modifications. En conséquence, les alpinistes et les acteurs liés à la pratique tels que les gardiens de cabanes et les clubs alpins sont contraints de s’adapter, dans certains cas avec difficultés.

22 mars - Voyager pour le sport est-il encore écologiquement soutenable ?

22 mars 2023

Antoine Pin & Maël Besson
Respectivement directeur de Protect Our Winters POW (France) & experte des enjeux transition écologique et ancien responsable transition écologique du ministère des sports (France), ancien responsable sport du WWF France.

À l'heure des grands défis climatiques, tous les secteurs d'activités doivent se recalibrer pour répondre aux impératifs de l'Accord de Paris. Le sport ne fait pas exception, qu'il soit professionnel ou amateur. Parmi les nombreux chantiers à mettre en œuvre, la question du voyage dans le cadre sportif se retrouve ces derniers mois régulièrement sur la scène médiatique. Qu'il s'agisse du déplacement d'équipes qui participent aux rencontres reines de leur discipline respective, des voyages vers des infrastructures d'entrainement quand elles ne sont pas/plus accessibles dans les pays d'origine des athlètes ou encore de pratiques de loisirs dans des lieux exotiques mythifier par des années de promotion, le monde du sport fait face à un questionnement : voyager pour le sport est-il encore écologiquement soutenable ? et à quoi le sport peut-il alors ressembler ?

5 avril - Sports de montagne et faune sauvage : regards croisés sur les impacts réels et perçus par les pratiquant·es

5 avril 2023

Dre Léna Gruas & Dre Anne Loison
Respectivement ATER à l’UBO (France) en sociologie du sport & directrice de recherche CNRS, LECA, USMB (France)

Le nombre de pratiquant·es de sports de nature a augmenté de façon importante au cours des dernières décennies impliquant des conséquences négatives sur les milieux et sur la faune. Les usager·ères récréatif·ves ne sont cependant pas toujours conscient·es des conséquences que peut entrainer leur présence dans la nature. Or les animaux réagissent de diverses manières, à court et à long terme, à la présence des humains dans le paysage. Leurs réponses sont en effet multiples, et dépendent de l'intensité, de la prévisibilité des dérangements et du comportement des pratiquant·es. Nous présentons ici les résultats d'une étude de l'origine sociale, des opinions, des connaissances, et des comportements des randonneur·ses à pied et à ski, dans 4 massifs alpins français, et montrons également les réponses comportementales adoptées par des chamois soumis à différents niveaux de dérangement par les pratiquant·es de randonnée et de chasse dans l'un de ces massifs.

26 avril - La transformation stratégique des stations de montagne : vers une construction cognitive commune d'un modèle durable ?

26 avril 2023

Dr Arnaud Grandjacques & Angèle Richard
Respectivement directeur du Pôle Tourisme Montagne Inventive, USMB (France) & doctorante à l’IREGE, USMB (France)

Les territoires de montagne font face à des défis économiques, sociaux et environnementaux sans précédent. Ils sont au cœur d'une phase de transition et d'adaptation qui les pousse à questionner et à transformer leur modèle de développement, largement articulé autour des activités sportives. Un des enjeux de cette transformation consiste à intégrer l'ensemble des parties prenantes. Bien que cruciale dans l'exploration de nouvelles alternatives durables, cette intégration s'avère complexe au regard de la diversité des acteurs et de leurs attentes ; cela peut expliquer l'absence de consensus, d'engagement ou encore l'existence de conflits de pouvoir. Cette difficulté renvoie à l'approche cognitive du Business Model, encore peu explorée sous l'angle de l'utopie comme outil concret de construction collective d'une vision partagée de l'avenir.

10 mai - Des équipements sportifs durables pour demain ?

10 mai 2023

Dr Olivier Mutter & Dr Jérémy Moulard 
Respectivement chargé de projets et chargé de cours, ISSUL, UNIL (Suisse) & chercheur en management du sport, ISSUL, UNIL (Suisse)

La pratique sportive a un impact environnemental indiscutable pour nos territoires à travers notamment l’empreinte de leur équipements sportifs. Piscines, patinoires, terrains de sport collectif, ces derniers impacts les ressources foncières de nos villes. Ils sont aussi des poids économiques très importants pour les collectivités au regard de leurs coûts de construction et les 40 ans moyens de leur exploitation.

Dans le même temps, le sport est un atout pour le développement social des territoires. A travers la promotion du sport santé, la demande sportive est en croissance constante. Le nombre de pratiquant·e n’a jamais été aussi important en Suisse. Couplé à l’augmentation de près 30% de la population résidente dans le Canton de Vaud en près de 20 ans, les équipements sportifs n’ont jamais été aussi saturés, et les besoins de nouveaux espaces de pratique, jamais été aussi attendus.

Comment donc répondre à cette équation aux enjeux antagonistes ? Pouvons-nous construire des équipements sportifs durables qui limitent l’impact écologiques et énergétiques de nos territoires tout en répondant aux attentes des acteurs des territoires ? 

A travers cette conférence, Jérémy Moulard et Olivier Mutter posent les variables d’une nouvelle équation à résoudre pour la durabilité du sport suisse.

17 mai - L’activité physique, bonne pour l’environnement !

17 mai 2023

Dre Ophélia Jeanneret, Prof. Nicolas Senn & Philippe Furrer
Respectivement directrice du Service des sports UNIL-EPFL & professeur en médecine de famille FBM, UNIL, médecin chef du Département de médecine de famille à Unisanté (Suisse), co-directeur de la plateforme durabilité et santé, FBM, UNIL (Suisse) & directeur insPoweredBy et co-fondateur The SHIFT

Penser les politiques et stratégies de demain mises en œuvre revient à poser des constats dans les domaines suivants :

La prescription d’activité physique est bonne pour l’environnement et cela passe par l’intégration de mesures individuelles et structurelles pour la promotion de l’activité physique et la santé. On peut se questionner sur le rôle des professionnels de santé ainsi que sur les co-bénéfices santé et environnement. Les pratiques sportives en mutation dans le contexte d’un effondrement de la biosphère sont à débattre de même que les notions de design actif et urbanisme tactique au service du mieux-vivre et de villes plus durables. Cela passe par la difficile mais nécessaire pesée d’intérêts entre impératifs écologiques et urgence sanitaire à (re)mettre les populations en mouvement. On parle de sport et durabilité à 361° – quelle place pour l’humain et sa qualité de vie ? avec une notion d’Innovation sociale et low-tech au service de la communauté. Enfin, les normes, labels et certifications dans le domaine du sport et de l’événementiel : pertinence vs marketing seront questionnés.

TOP ^

Infos pratiques

Les conférences seront données en français.

Lieu et horaire

Les conférences auront lieu dans la salle 410 du bâtiment Amphimax à partir de 18h. Une diffusion en direct via ZOOM sera également assurée. Vous trouverez les liens pour vous connecter à la session ZOOM dans le descriptif de la conférence de votre choix.
Un apéritif sera offert après chaque conférence.

Public concerné

Le séminaire interfacultaire en environnement est proposé à l’ensemble des étudiants de Master de l’Université de Lausanne.
 Les étudiant·e·s souhaitant connaître le nombre de crédits attribués par leur faculté pour le cours sont prié·e·s de s’orienter vers leurs responsables de Master.
Les conférences sont ouvertes au public.

Responsable

Antoine Guisan
Professeur ordinaire
Institut des dynamiques de la surface terrestre (IDYST)
Email: antoine.guisan@unil.ch

Renseignements

Pierre-Louis Rey
Assistant diplômé
Institut des dynamiques de la surface terrestre (IDYST)
Email: pierre-louis.rey@unil.ch

Organisation

Commission de l’environnement

Suivez nous:    
Partagez: