Étudier en Faculté des lettres

| Présentation | Témoignage d'étudiant·e·s | Questions fréquentes | Documentation à télécharger | Plus d'informations
 

Présentation

Fondée en 1837, la Faculté des lettres est l’une des plus importantes facultés de l’Université de Lausanne avec plus de 2’200 étudiantes et étudiants, issus de plus de 80 nationalités.

Un large choix de disciplines vous sont offertes, allant des sciences historiques aux approches théoriques en sciences humaines, en passant par l’étude des langues, anciennes et vivantes, nationales et internationales. On y étudie les courants de pensées et toutes les productions culturelles: la littérature et les discours dans toute leur diversité, les traces des civilisations anciennes, le cinéma, la photographie, la musique, la bande-dessinée, le jeu vidéo, etc.

Avec 20 disciplines proposées par notre Faculté (soit des milliers de combinaisons de formation possibles), les études en Lettres donnent du sens à la richesse intellectuelle du passé et aux réalités sociales contemporaines. Cette offre de formation est encore enrichie par les disciplines offertes par nos Facultés partenaires, à l’UNIL et dans les autres universités romandes.

Par cette pluridisciplinarité, le Bachelor et le Master en Lettres permettent de développer de nombreuses compétences: esprit d’analyse et de synthèse, sens critique, rigueur dans l’interprétation, autonomie, organisation, argumentation, maîtrise de l’expression orale et écrite, aptitude à la transmission de savoirs complexes.

Témoignage d'étudiant·e·s

hugo-carrard.jpg

Hugo Carrard, Baccalauréat universitaire ès Lettres (français et histoire)

Chaque étudiant·e aura finalement un Bachelor assez unique, puisque de nombreuses combinaisons de disciplines sont permises. Il n’y a donc guère de sentiment de concurrence; chacune va mener des études relativement singulières en fonction de ses choix. Les collaborations au sein de la Faculté se font facilement et de façon interdisciplinaire. J’ai des amies qui ne sont pas du tout dans la même section que moi, ce qui permet un transfert du savoir, car nos discussions peuvent toujours se rejoindre.

elodie-rey-resize500x500.jpg

Élodie Rey, Baccalauréat universitaire ès Lettres

Les études de lettres nous permettent d’allier vision globale d’une discipline et travail approfondi dans des domaines particuliers, ce que j’apprécie beaucoup. En effet, dès que nous commençons à creuser un sujet, à faire des recherches sur un·e artiste ou un·e auteur·trice, à lire des articles, nous découvrons des choses captivantes. Cela demande beaucoup de temps, mais c’est extrêmement gratifiant. Toutefois, contrairement aux idées reçues, nous ne passons pas tout notre temps à lire! Les études de lettres exigent surtout de synthétiser, analyser et problématiser la matière avec beaucoup de rigueur.

Pour en savoir plus, découvrez leurs témoignages complets sur unil.ch/formations.

Questions fréquentes

Quels sont les débouchés professionnels après des études en Lettres?

Grâce aux nombreuses collaborations avec la cité et le monde culturel, les études en Faculté des lettres vous préparent, notamment via les programmes de spécialisation du Master, aux multiples carrières liées aux sciences humaines, par exemple dans les domaines de l’enseignement, de la culture, de l’édition, de la communication, des médias, des organisations internationales ou de l’événementiel.

Découvrez les portraits de nos graduées et gradués sur unil.ch/lettres/avenir-professionnel.

Faut-il avoir un très bon niveau en langues si on choisit une langue comme discipline?

Le programme de grec ancien et les langues enseignées dans le cadre des programmes de la Section de langues et civilisations slaves et de l’Asie du Sud acceptent des débutantes et débutants et intègrent donc des cours de langue (grammaire, vocabulaire, etc.). Ce n’est pas le cas des sections d’italien, d’espagnol, d’allemand et d’anglais, qui axent leurs enseignements sur la littérature, la linguistique et l’histoire de la langue. Dans le cadre de ces disciplines, tous les cours, séminaires, dissertations et examens se passent dans la langue étudiée dès la 1re année: on attend donc un très bon niveau de connaissances (équivalent à un niveau B2 selon le cadre européen de référence pour les langues). Vous aurez la possibilité de vous inscrire à la Certification d’un niveau C1 de compétence linguistique dans le domaine académique (CLAD) pour les disciplines allemand, anglais, espagnol, français langue étrangère ou italien. Elle vous permettra de faire évaluer vos progrès dans l’appropriation de ces différentes langues pendant les trois années de votre Bachelor et d’obtenir, en cas de réussite, une attestation de niveau C1 reconnue par la HEP-Vaud.

L’UNIL vous offre différentes solutions pour parfaire vos connaissances linguistiques: des cours au Centre de langues, ou le programme Tandem, qui met en contact deux personnes de langue maternelle différente. Les séjours linguistiques ou les séjours mobilité (un semestre ou une année dans une université étrangère) sont par ailleurs fortement recommandés par les différentes sections.

Si de bonnes connaissances linguistiques sont un atout pour la réussite des études, elles n’en sont toutefois pas le but premier. À la différence des écoles d’interprètes qui visent avant tout la maîtrise de la langue, l’enseignement à la Faculté des lettres vous permet d’acquérir une connaissance réfléchie des langues et de leurs productions, en particulier les œuvres littéraires.

À l’issue de votre cursus, vous aurez très certainement développé considérablement vos compétences linguistiques, mais plutôt grâce à votre pratique régulière de la langue que grâce au contenu de la formation lui-même.

Pour quelles disciplines la connaissance du latin est-elle nécessaire?

Si vous choisissez comme discipline l’histoire, le français moderne, le français médiéval, l’histoire ancienne, l’archéologie, l’italien, l’espagnol, la linguistique, et que votre diplôme de fin d’études secondaires ne comprend pas le latin, vous devrez acquérir un complément de formation d’une durée de 4 semestres dans cette branche. Ce complément peut aussi être effectué sous forme de cours-bloc avant la rentrée universitaire.

Si vous optez pour l’histoire ancienne ou l’archéologie, le complément de formation en latin peut être remplacé par un complément de formation en grec ancien d’une durée de 4 semestres.

Faut-il avoir un bon niveau de français?

Un bon niveau de rédaction en français est nécessaire pour mener à bien des études en Faculté des lettres. Un enseignement spécifique «Écrire à l’Université: rhétorique, techniques et pratiques» peut vous permettre de vous perfectionner dans ce domaine. Ouvert à toutes et tous, cet enseignement est crédité et fait partie de l’offre des cours transverses et interdisciplinaires du bloc d’options à 20 crédits du Bachelor.

Puis-je suivre une discipline en dehors de la Faculté des lettres?

Sur les trois disciplines de votre première année de Bachelor, vous pouvez en prendre une en dehors de la Faculté des lettres, chez nos facultés partenaires à l’UNIL (SSP, FTSR, GSE) ou dans le cadre du Triangle Azur (UNIGE, UNINE, UNIFR). Il est possible ensuite de la conserver pour les deuxième et troisième années. Le choix de cette discipline externe n’est pas complètement libre: il doit s’opérer dans une liste bien déterminée, que vous trouverez sur notre site internet.

Documentation à télécharger

Plus d'informations

Suivez nous:          

Journées découverte

Vous souhaitez visiter l’UNIL, vous informer sur les études proposées ou assister à des cours dans notre faculté? Les Journées découverte vous proposent chaque année un programme complet et varié.

unil.ch/decouverte

Conseils d'étudiant·e·s

L'Association des étudiant·e·s en lettres (AEL) donne de précieux conseils aux futures et futurs étudiants.

Retrouvez-les sur unil.ch/ael.

Partagez: