Gestion durable

| L’UNIL engagée pour une société plus durable | Regards croisés sur le management durable | Poursuivez les entretiens: le management durable et... | Le management durable dans nos archives
 

Management durable

L’UNIL engagée pour une société plus durable

Engagée de longue date dans une stratégie pour réduire son impact sur son environnement direct, l’Université de Lausanne peut compter sur de nombreuses chercheuses et de nombreux chercheurs ayant fait le choix d’inclure la durabilité au cœur de leurs travaux.

Par-delà les études en philosophie, en sociologie ou en anthropologie, essentielles dans la compréhension de l’être humain et son rapport, voire son éloignement, avec le nature, les scientifiques de l’UNIL proposent aujourd’hui des travaux dans des domaines variées, à la frontière de nombreuses disciplines.

Dans une ère marquée par la mobilisation de l’espace public par le peuple dans une tentative d’éveil urgent des consciences autour des enjeux climatiques, la recherche pose elle aussi un regard, parfois acéré, sur la protection de notre planète. Ainsi sont menés des travaux en droit afin de déterminer et comprendre les outils légaux prévus pour prévenir ou réparer les torts causés par l’humain sur la nature.

Outre des travaux, l’UNIL propose aussi différents cursus, comme son récent Master en Management durable et Technologie, proposé de concert avec l'EPFL et l’IMD. Avec une approche axée sur le management, il propose à ses étudiantes et étudiants d’entamer une réflexion globale sur le monde de l’industrie et de l’économie, pour peut-être former aujourd’hui plus que jamais les décideurs de demain qui tenteront de relever les nombreux défis d'un entrepreneuriat responsable et durable.

Consciente du besoin d'action commune pour tendre vers une société plus verte, mais aussi plus inclusive, l’UNIL compte de nombreux partenariats avec d’autres institutions publiques, toutes engagées sur le chemin de la durabilité, pour déboucher sur des initiatives communes, comme le centre CLIMACT, réunissant l’Université de Lausanne et l’École polytechnique fédérale de Lausanne, et qui promeut l’innovation pour l'avenir de la société et des infrastructures dans un monde en changement.

Regards croisés sur le management durable

Dans cette vidéo, trois scientifiques expliquent une partie de la recherche en durabilité et management durable telle qu’elle est menée au sein de l'Université de Lausanne: Julia Steinberger, professeure, qui s’intéresser à la question de la consommation énergétique et des besoins pour satisfaire chaque être humain; Thierry Largey, professeur en droit public, spécialisé en droit administratif, de l’énergie et de l’aménagement du territoire; Fabrizio Butera, professeur en psychologie sociale, dont un axe de recherche s’intéresse aux changements de comportements proenvironnementaux, à travers une étude chez l’enfant.

Le management durable dans nos archives

Antoine Refondini - La nature et ses droits

La nature et ses droits

Avec l'arrivée massive de la question environnementale et des vagues vertes dans la sphère politique, les humains ont dû relancer le début sur leur rapport à la Nature afin de penser un arsenal juridique pour formaliser dans les lois la protection de l’environnement. Un sujet au cœur de la thèse d’Antoine Refondini, doctorant en droit.

L'uniscope 635, juin 2018, p.11

Un Master en Management durable & Technologie

Un Master en Management durable & Technologie

Doter les entrepreneurs et décideurs de demain des connaissances et compétences nécessaires pour contribuer à la transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement et plus inclusive: tel est l’objectif d’un nouveau Master en Management durable & Technologie, conjoint à l’UNIL, l’EPFL et l’IMD.

Nos chercheurs témoignent.

Annette Mikes - Gérer les risques

Gérer les risques

Professeure au département Comptabilité et contrôle, Annette Mikes était couronnée en 2017 du Prix ACA. Dans le cadre de ses recherches, elle s’intéresse notamment à l’apparition de postes de gestionnaires de risques au sein des entreprises et organisations, qui comprend depuis plusieurs années la question écologique.

Rapport annuel 2017, gestion des risques, p.21

Benoît Frund - Volteface tire la prise

Volteface tire la prise

Emmené par l’UNIL, l’Etat de Vaud et Romande Energie, le projet de recherche-action Volteface tirait un bilan particulièrement positif, quatre ans après son lancement, qui visait à faire de l’énergie et sa transition un vrai projet de société. Bilan avec Benoît Frund, Vice-recteur en charge du dicastère "Durabilité & Campus".

L'uniscope 631, février 2018, p.18-19

Sophie Swaton - L’économie se doit d’être durable

L'économie se doit d’être durable

Si économie et durabilité sonnent bien souvent aujourd’hui encore tel un oxymore, le concept d’une économie plus verte, plus vertueuse et plus durable est un sujet sur lequel travaillent activement de nombreux scientifiques du monde entier, parmi lesquels Sophie Swaton, maître d'enseignement et de recherche à l’Institut de géographie et durabilité.

Heidi.news, 26 septembre 2019

Investir de façon responsable

Investir de façon responsable

La question écologique, par-delà ses aspects philosophiques voire politiques, est intrinsèquement liée à l’économie et à la finance. Depuis plusieurs années, les fonds traditionnels de gestion perdraient toujours plus de terrain, à la faveur de l’investissement socialement responsable, une stratégie d'investissement qui intègre des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance.

HECimpact, 27 juin 2019

Gabriel Salerno - La fin du monde?

La fin du monde?

La crise climatique rassemble aujourd’hui les scientifiques d’horizons les plus variés, tous amenés à contribuer au débat sur les enjeux et la manières d’opter pour une transition écologique rapide. Parmi les discours, les théories de l’effondrement, qui prédisent la fin de notre monde industriel pour la fin du siècle, se font toujours plus entendre. Un sujet au cœur de la recherche de Gabriel Salerno, doctorant à l'Institut de géographie et durabilité.

L'uniscope 650, janvier 2020, p.4

Suivez nous:              
Partagez: