Symboles

Les sceaux | La robe académique | La chaîne du recteur ou de la rectrice | La masse
 

Les sceaux

1537

En 1537, leurs Excellences de Berne créent à Lausanne une Académie de théologie protestante. Dans ce contexte, la symbolique du premier sceau est on ne peut plus claire: un ours apportant à ses sujets vaudois un Evangile!

Seau Academia Lausannensis de 1537

1890

L'Académie devient Université de Lausanne. Son nouveau sceau représente non seulement le blason du canton de Vaud, mais également celui de la ville de Lausanne accompagné de ses deux lions. Quant à la chouette aux ailes déployées, elle symbolise sûrement le savoir que diffusait cette noble institution.

Sceau de l'Université de Lausanne de 1890

1937

Pour fêter son 400e anniversaire, l'Université de Lausanne souhaite renouer avec ses origines et rappeler au monde qu'elle est d'abord née d'une école de théologie et de lettres. Inspiré par le portail de la cathédrale de Lausanne, ce nouveau sceau représente le Christ tenant dans ses mains un livre (référence universitaire classique) et un épi de blé. La légende en explique la signification: "Levée, la semence portera fruit au centuple" (selon l'Evangile de saint Luc 8.8).

Sceau de l'Université de Lausanne de 1937

La robe académique

Dès 1928, la Commission universitaire réfléchit à la création d'un costume officiel pour les représentants de l'Université de Lausanne. En effet, cet usage, déjà courant dans d'autres pays, ne l'est pas encore dans les universités suisses.

Ainsi, en 1935, sur proposition de la Commission universitaire, le Sénat accepte d'introduire une tenue académique pour le recteur et les doyens. Toutefois, elle ne sera portée que pour les évènements officiels organisés à l'étranger.

Le professeur Frank Olivier, doyen de la Faculté des lettres de 1916 à 1918, recteur de 1920 à 1922 et chancelier de 1918 à 1920 puis de 1922 jusqu'à sa retraite en 1939, sera en charge de faire réaliser la robe académique.

Une demande sera faite au peintre Ernest Biéler (1863-1948) afin de réaliser un croquis des robes.

Projet de toges, Ernest Biéler, 1935
Projet de toges, Ernest Biéler, 1935

Les robes sont noires et diffèrent par leur parement de velours, chaque faculté se verra attribuer une couleur:

Sciences: vert
Médecine: bleu
Lettres: jaune-orange
Théologie: violet
Droit: rouge
Recteur: hermine
(La toge et la toque du recteur ont un parement en véritable hermine )

Puis l'usage évolue et les membres de la Commission universitaire commencent à porter la robe dans le cadre d'autres événements que ceux prévus en 1935. En effet, bien que la robe fût initialement introduite pour les évènements officiels organisés à l'étranger uniquement, le recteur la portera à Lausanne pour les 400 ans de l'Université en 1937, comme le confirme la couverture de L'Illustré du 10 juin 1937.

Albert Barraud, recteur, 1936

Albert Barraud, recteur, 1936, photographié par Gaston de Jongh

Couverture de L'Illustré, 10 juin 1937

Couverture de L'Illustré, 10 juin 1937

Jusqu'aux années 1980, il n'y a que très peu de traces de cette pratique dans les sources, et il est ainsi difficile de déduire l'usage réel de ces robes.

En 1987, pour le 450e anniversaire de l'Académie, le rectorat décide de revêtir les tenues académiques avec les doyens. Afin de marquer le caractère commémoratif de cette année, le Dies Academicus sera lui aussi célébré en robe. Depuis lors, l'usage de porter la robe pour cette journée a été conservé.

Actuellement, le recteur ne porte plus la robe avec le parement en hermine, mais avec le parement en velours de la couleur de la faculté qu'il représente.

La chaîne du recteur ou de la rectrice

Chaîne recto du recteur ou de la rectrice
Chaîne verso du recteur ou de la rectrice
Chaîne médaillon du recteur ou de la rectrice

L'Université de Lausanne a décidé d'introduire une chaîne pour le recteur à la fin de l'année 1957. Sur ce médaillon, en argent 925 de 9,5 cm de diamètre, inspiré par le portail de la cathédrale de Lausanne, est représenté le Christ tenant dans ses mains un livre et un épi de blé. Il est inscrit "Sigillum universitatis Lausoniensis" et "Semen ortum faciet fructum centuplum" qui veut dire "Sceau de l'Université de Lausanne", sceau défini en 1937 lors du 400e anniversaire de l'Université, et "Levée, la semence portera fruit au centuple" qui vient de l'Evangile selon saint Luc (8.8).

La masse

Masse réalisée par M. Boulgaris, orfèvre à Montreux

La masse, en argent massif, a été réalisée par M. Boulgaris, orfèvre à Montreux.

Elle a été remise à l'Université de Lausanne lors d'une cérémonie qui a eu lieu le mercredi 5 juillet 1950 à la salle du Sénat universitaire. Elle a été offerte au nom de diverses associations du canton de Vaud et des sociétés d'étudiants de Lausanne.

Au sommet de la masse, nous retrouvons le Christ représenté sur le portail de la cathédrale de Lausanne et qui forme le motif central du seau universitaire et sa devise (Semen ortum faciet fructum centuplum) depuis 1937.

Suivez nous:              

Sources

Les seaux: site www.unil.ch/logo

Service des ressources informationnelles et archives (UNIRIS)

Articles parus dans la feuille d'Avis de Lausanne du 6 juillet 1950

Partagez: