Et vous, comment avez-vous choisi vos études?

Manon Bourmaud, Bachelor en psychologie

Manon Bourmaud, Baccalauréat universitaire ès Sciences en psychologie

Un rêve d'enfance

Depuis toute petite, j’ai toujours souhaité devenir psychologue. Je pense que c’est notamment dû au fait que j’adore le contact humain ! Au gymnase, j’ai choisi l’option complémentaire psychologie. Cela m’a un peu aidée pour certains cours, mais on revoit tellement toutes les bases en Bachelor à l’UNIL qu’on peut très bien s’en sortir sans jamais avoir fait de psychologie avant. Je pense poursuivre ma formation avec un Master en psychologie clinique et la formation postgrade en psychothérapie. Je rêve d’un jour ouvrir un cabinet qui mêlerait le corps et l’esprit, en travaillant aussi bien avec les approches classiques de la psychologie qu’avec des pratiques corporelles comme l’ecstatic dance!

L'arrivée à l'UNIL

Personnellement, ma transition du gymnase à l’uni a été exacerbée par mon départ de chez mes parents pour prendre un appartement ici. C’est un apprentissage de vie très enrichissant. La vie en colocation est vraiment chouette! En première année, il y a généralement beaucoup d’étudiant·e·s. Je recommande vivement de participer au rallye qui a lieu dans les premières semaines, beaucoup de groupes d’ami·e·s se créent à ce moment-là. Personnellement je n’avais pas osé le faire car je ne connaissais personne, et je le regrette: que vous soyez seul·e ou non, allez au rallye ! Puis, j’ai rejoint l’AESSP, notre association d’étudiant·e·s, ce qui m’a beaucoup aidée : non seulement à faire des rencontres, mais aussi à comprendre le fonctionnement de la faculté, à avoir connaissance des événements organisés, etc. J’ai toutefois dû apprendre à parfois dire non aux soirées, ce qui peut être difficile au début, mais on comprend vite qu’il y aura d’autres occasions de profiter et qu’on doit quand même travailler pour réussir ses études! D’ailleurs j’ai rencontré beaucoup de mes ami·e·s à la bibliothèque durant les périodes de révision, donc ce sont aussi de beaux moments pleins de solidarité!

Les études de psychologie ne constituent pas une psychothérapie

Le Bachelor est très général : on a des cours d’histoire, de sociologie, de statistiques, de méthodologie, etc. En deuxième partie de Bachelor, on a aussi des travaux pratiques où on apprend à faire passer des tests et des entretiens. Ce n’est pas encore très axé sur la clinique car on a besoin de bonnes bases pour y arriver, mais ça vient par la suite ! Je recommande de ne pas venir ici en pensant que l’on va régler ses problèmes ou ceux de ses proches, ce n’est pas le but ni le contenu du cursus. La psychologie est un domaine très large, qui va encore probablement beaucoup se développer: il n’y a pas que la psychologie clinique, il y a aussi la psychologie du sport, du travail, légale, de l’orientation... Il y en a pour tous les goûts!

Une expérience géniale

Le conseil principal que je donnerais aux futur·e·s étudiant·e·s est : profitez ! C’est une expérience géniale d’avoir à la fois autant d’indépendance et de liberté. C’est une très belle école de vie. On apprend beaucoup, on grandit, on fait de magnifiques rencontres, le tout dans un cadre incroyable. Par exemple, on a la chance d’avoir un centre sportif au bord du lac sur le campus de l’UNIL, qui permet à la fois de découvrir plein de sports mais aussi de rencontrer des personnes d’autres facultés! De plus, faire du sport aide vraiment à garder un équilibre à côté des études.

Partagez: